BESM | Collection iconographique

Iconographie : un chantier colonial

Des ressources iconographiques extraites des articles du Bulletin économique et social du Maroc. Elles constituent un corpus intéressant à plus d'un titre. Leur singularité est d'investir un registre de représentation qui dénote avec celui dominant pendant la période coloniale; à savoir une représentation photographique d'une réalité marocaine sur un mode orientalisant et exotisant investissant plus les signes de la tradition d'un Maroc éternel ou moyen-âgeux.
Or ce corpus nous introduit dans le versant "modernisateur" de la colonie, celui de l'action prométhéenne faite de progrès, de techniques orientées vers la "valorisation" du pays, de son économie et de ses richesses. Ainsi ses photographies rendent compte des actions menées dans les domaines de l'enseignement, de l'action sociale, du tourisme, de la médecine et de la santé, de l'habitat, de l'urbanisme, de l'hydraulique, de l'agriculture... 

Ce corpus compose une sorte de mémoire photographique des projets et des actions de modernisation du Maroc pendant la période coloniale. Il archive un territoire en chantier mis sous tension et inscrit dans une une sorte de dynamique de "retournement" des territoires.

Le recours à l'iconographie dans le BESM s'arrête avec l'indépendance du Maroc et marque elle le passage de la revue d'un observatoire économique et social du Maroc à une revue académique où le texte est le mode privilégié d'appréhension du réel.


Abdelmajid Arrif